Nourris-moi d'espoir

  • Enregistrée : 2017 (casque recommandé)
  • Genre : variété, rbn
  • Instru : synthétiseur Yahama PSR 340
Flemme espoire

T'es-t-il déjà arrivé de regarder en arrière ? Regarder le passé ? Et pour quelle raison ? Pour avancer ou stagner ? Car oui, regarder derrière soi peut permettre d'avancer, peu importe ce qu'on vous dira... En réalité, tout dépend de comment vous souhaitez exploiter vos souvenirs !

J'ai des zones sombres dans mon passé, et quand je retombe dessus à travers un vieux journal ou une ancienne chanson, je réalise que j'ai progressé, que ma vie a changé, que la roue a tournée. En d'autres termes, il s'agit d'observer derrière soi pour prendre conscience du chemin que nous avons parcouru... Quant à celui qui reste, c'est nous qui le traçons.

Bref, si je parle de cela, c'est parce que je suis retombée sur cette chanson et je tiens tout de même à la partager car malgré l'obscurité qu'elle dégage, on parvient normalement à sentir ce désir d'espoir à travers les mots. Et évidemment, l'espoir a eu raison d'exister.

Rappel : pour toutes les chansons antérieures à 2019, ma voix manque beaucoup de souffle car elles ont toutes été enregistrée durant une grossesse un peu compliquée.


 

Trop de kilos à perdre, mais je ne parle pas de kilos de graisse.

Des kilos de stresse, et d’inquiétude ! Des kilos de rage, d’incertitude !

Des kilos de doute, et d’amertume. 

Une sacrée masse qui s’accumule, et dont le poids qui s’est accru,

m’alourdit de plus en plus !

 

Ça pèse dans mon corps et dans mon âme.

Tu n’comprends pas à quel point ça fait mal !

Désormais je n’arrive même plus à pleurer.

J’ai l’impression de m’être complètement desséchée !

 

Mais j’ai beau réfléchir, j’ai beau me prendre la tête toute seule.

Pour l’instant tout ce que j’ai gagné, c’est de me rapprocher du cercueil !

Quand j’ pète un câble, que je me défends, je m’en prends toujours plein la gueule.

C’est moi qui passe pour la cinglée, celle qui empire à vue d’œil.

 

Oui je l’avoue, je ne suis plus vraiment toute nette…

Mais en même temps, trop de choses se sont passées dans ma tête.

Et qu’est-ce qui vous faire croire, d’abord  que vous n’êtes pas pareils ?

Qu’est ce qui se passe si on échange votre vie contre la mienne ?

 

Avant je trouvais normal ce qu’il pouvait m’arriver.

Mais avec le temps, j’ai commençais à douter.

Trop de coïncidences, cela m’a fait flipper… Et la paranoïa, en moi s’est développée.

 

A ce stade de ma vie on ne peut plus parler de hasard !

A ce stade de ma vie on peut mentionner le mot cauchemar !

Quand t’es capable de prédire la poisse qu’il va t’arriver.

Mais qu’il est impossible pour toi de l’éviter !

Et que tout cela dur depuis des mois, des années !

Et que quand t’en parle aux gens, tu te fais directe engueulée !

Tu te sens seule dans un monde auquel tu n’appartiens pas !

Et contre ta propre vie t’as l’impression de te battre !

 

Tu me trouves défaitiste ? Mais je donnerais tout pour ne plus l’être !

Un peu d’optimisme pour quitter les ténèbres

Je veux bien entendre ! Oui, je veux bien écouter 

Sentir que tu me comprends, que tu veux juste me rassurer.

Nourris-moi d’espoir ! Nourris-moi de belles paroles !

Car je sais à quel point la pensée peut être une force !

Et l’auto-persuasion amène dans une direction

Mais maîtriser son gouvernail demande de la concentration !

 

Nourris-moi d’espoir ! Nourris-moi de belle parole !

Car je sais que la pensée peut être une force !

Nourris-moi d’espoir ! Bien avant que je m’endorme.

Que la solitude m’envahisse, que m’appelle la mort…

chanson espoir dépression